Un monde sans barrières et sans frontiers

L’Archidiocèse de Bukavu, en partenariat avec le Gouvernement provincial du Sud-Kivu a accueilli dans la ville de Bukavu du 02 au 11 mai 2017, Monsieur Salvatore CIMMINO et ses compagnons, la délégation du Ministre italien de la Coopération au Développement.

Salvatore CIMMINO est mondialement connu pour ses nages à travers les mers du globe pour un monde sans barrières et sans frontières. Il ne cache pas son handicap physique qui, au lieu d’être signe de honte ou de découragement, lui permet de rencontrer les autres, de valoriser le sport et même de se mobiliser pour venir en aide à ceux ou celles qui habitent dans la même « Maison commune ». Pour plus de sa biographique, cliquer ici.

Après les points et conférences de presse tenues ici et là, des visites de la ville, à l’Hôpital Provincial Général de Référence de Bukavu (HPGR), au centre d’enfants et Centre de Réadaptation pour Personnes vivant avec handicap « Heri Kwetu »/Bukavu/RD.Congo, ils assistent aux jeux paralympiques : ‘’Basketball sur fauteuil roulant à l’extension du Centre Heri Kwetu de Karhale.

Exposition des Œuvres du Centre Heri Kwetu dans la salle d’amphithéâtre de l’Université Catholique de Bukavu UCB.

Aux enfants du Centre nutritionnel, la participation aux célébrations eucharistiques, ce mercredi 10 mai 2017, il a fait une nage sur le lac Kivu, de Monvu (dans le territoire d’Idjwi) à Bukavu-ville au port IHUSI soit une distance 60 Km.

C’est tout un message. On dirait changer le regard que nous portons sur les personnes handicapes. Ils doivent avoir les mêmes chances dans la vie que les autres (valides).

Mais les personnes vivant avec handicapes doivent redécouvrir la joie de vivre, se sentir utile chacun et chacune avec son talent et refuser la fatalité que certains collent à leur état.

Merci Salvatore de nous l’avoir rappelé.

Un engommât des personnes (autorités politiques, administratives, sécuritaires, religieuses, diplomatiques,…), sans aucune distinction sociale, culturelle et comme une seule famille, ont assisté à cette nage dans une randonnée au bord du bateau Emmanuel III. Tout le monde voulait voir CIMMINO. Homme normal, un dauphin ou un homme avec un autre talât exceptionnel….

Ainsi, tout le monde a témoigné ; tout homme a un bien précieux  qu’il peut mettre au profit des autres et à prendre conscience des richesses immenses que le Bon Dieu nous a gracieusement données.

Sa tournée s’est clôturée par un repas de galant à la résidence du Gouverneur de province et la remise du matériel médical à l’Hôpital Provincial Général de Référence de Bukavu (HPGR/Bukavu).

Le meilleur est encore à venir et à renforcer grâce au futur partenariat entre Salvatore et le Centre Heri Kwetu dans ses œuvres envers les personnes les plus démunis.