Roots end Shoots/Heri Kwetu

Le programme Roots & Shoots est un programme d’apprentissage à l’intention des enseignants et des autres dirigeants communautaires, qu’il peut utiliser avec les élèves et les jeunes pour les aider à élaborer des programmes environnementaux, de conservation et humanitaires afin d’améliorer leurs communautés. Grâce à des projets de service, les élèves développent un sens du service et du leadership dans leurs propres communautés. Les programmes d’études sont divisés en plans de cours élémentaires, intermédiaires et secondaires. Le programme encourage les jeunes à créer des projets qui soutiennent les campagnes. Roots & Shoots fournit des ressources sur la façon d’intégrer ces projets dans la communauté locale.  L’un des principaux locataires du modèle Roots & Shoots utilise la science et la technologie pour définir les besoins de la communauté afin de trouver les endroits où une campagne ou un projet de service peut aider les gens, les animaux ou l’environnement. Roots & Shoots utilise également la technologie pour former les dirigeants de clubs à travers son cours en ligne ouvert et massif, Turning Learners into Leaders:  Autotomiser les jeunes par l’innovation des services.  Le cours de développement professionnel gratuit offre aux leaders communautaires une formation sur la cartographie communautaire, encourageant le leadership chez les jeunes, collaborant avec les acteurs communautaires et guidant les jeunes leaders vers des solutions pratiques pour les campagnes communautaires.

Roots end Shoots

Roots & Shoots a été fondé par Jane Goodall , DBE en 1991, dans le but de rassembler des jeunes de l’âge préscolaire à l’âge universitaire pour travailler sur des questions environnementales, de conservation et humanitaires. L’organisation a des sections locales dans plus de 140 pays dont la Répiblique Démocratique du Congo, avec plus de 8000 groupes locaux dans le monde dont le centre HERI KWETU de BUKAVU qui impliquent près de 150 jeunes. Beaucoup de chapitres fonctionnent à travers les écoles et d’autres organisations. Les participants sont encouragés à identifier et à travailler sur les problèmes dans leurs propres communautés affectant les personnes, les animaux ou l’environnement. Charity Navigator , a décerné à Roots & Shoots et à son organisation à but non lucratif, Jane Goodall Institute , sa plus haute note de quatre étoiles pour la responsabilité et la transparence avec 78,1% de ses dépenses allant directement aux programmes.

 

Un monde sans barrières et sans frontiers

L’Archidiocèse de Bukavu, en partenariat avec le Gouvernement provincial du Sud-Kivu a accueilli dans la ville de Bukavu du 02 au 11 mai 2017, Monsieur Salvatore CIMMINO et ses compagnons, la délégation du Ministre italien de la Coopération au Développement.

Salvatore CIMMINO est mondialement connu pour ses nages à travers les mers du globe pour un monde sans barrières et sans frontières. Il ne cache pas son handicap physique qui, au lieu d’être signe de honte ou de découragement, lui permet de rencontrer les autres, de valoriser le sport et même de se mobiliser pour venir en aide à ceux ou celles qui habitent dans la même « Maison commune ». Pour plus de sa biographique, cliquer ici.

Après les points et conférences de presse tenues ici et là, des visites de la ville, à l’Hôpital Provincial Général de Référence de Bukavu (HPGR), au centre d’enfants et Centre de Réadaptation pour Personnes vivant avec handicap « Heri Kwetu »/Bukavu/RD.Congo, ils assistent aux jeux paralympiques : ‘’Basketball sur fauteuil roulant à l’extension du Centre Heri Kwetu de Karhale.

Exposition des Œuvres du Centre Heri Kwetu dans la salle d’amphithéâtre de l’Université Catholique de Bukavu UCB.

Aux enfants du Centre nutritionnel, la participation aux célébrations eucharistiques, ce mercredi 10 mai 2017, il a fait une nage sur le lac Kivu, de Monvu (dans le territoire d’Idjwi) à Bukavu-ville au port IHUSI soit une distance 60 Km.

C’est tout un message. On dirait changer le regard que nous portons sur les personnes handicapes. Ils doivent avoir les mêmes chances dans la vie que les autres (valides).

Mais les personnes vivant avec handicapes doivent redécouvrir la joie de vivre, se sentir utile chacun et chacune avec son talent et refuser la fatalité que certains collent à leur état.

Merci Salvatore de nous l’avoir rappelé.

Un engommât des personnes (autorités politiques, administratives, sécuritaires, religieuses, diplomatiques,…), sans aucune distinction sociale, culturelle et comme une seule famille, ont assisté à cette nage dans une randonnée au bord du bateau Emmanuel III. Tout le monde voulait voir CIMMINO. Homme normal, un dauphin ou un homme avec un autre talât exceptionnel….

Ainsi, tout le monde a témoigné ; tout homme a un bien précieux  qu’il peut mettre au profit des autres et à prendre conscience des richesses immenses que le Bon Dieu nous a gracieusement données.

Sa tournée s’est clôturée par un repas de galant à la résidence du Gouverneur de province et la remise du matériel médical à l’Hôpital Provincial Général de Référence de Bukavu (HPGR/Bukavu).

Le meilleur est encore à venir et à renforcer grâce au futur partenariat entre Salvatore et le Centre Heri Kwetu dans ses œuvres envers les personnes les plus démunis.